Il se passe quelque chose

Un recueil de chroniques parues dans la Croix. Des textes courts exprimant – entre autres – la déconvenue devant la facilité politique, les raccourcis populistes et la sensation de glisser dans les passions tristes de Spinoza que sont la jalousie, le ressentiment et, surtout, la peur.

Il se passe quelque chose de Jérôme Ferrari
Il se passe quelque chose de Jérôme Ferrari

Un appel à ne pas céder à la bêtise, au racisme, à l’antisémitisme ou à toutes sortes d’exclusions. Une incitation à la réflexion.

C’est frais, mais un peut court. Mais c’est frais et bienvenu !

De la joie d’être bordélique

Comme un antiguide, une ode à la liberté de vivre comme bon pourrait sembler. Acheter, entasser, laisser traîner et vivre dans un joyeux bordel créatif, tel serait le credo du bonheur à retrouver. Et si cela ne suffisait pas, ajoutez de l’alcool et des drogues !

De la joie d'être bordélique de Jennifer McCartney
De la joie d’être bordélique de Jennifer McCartney

C’est plein d’humour, mais ça pêche aussi par là où cela veut soigner : ce livre s’adresse aux acheteurs compulsifs qui trouvent l’accomplissement dans l’acquisition et la capitalisation extatique.

Le royaume des femmes : voyage au cœur du matriarcat

Comme anthropologue, Ricardo Coler ne doit pas valoir grand chose. Pas plus que pour son écriture (ou celle de son traducteur, je ne sais). Mais la culture des Mosuo est tellement différente de la notre, leur mœurs si diamétralement éloignées des nôtres que ce reportage reste fascinant.

Le royaume des femmes de Ricardo Coler
Le royaume des femmes de Ricardo Coler

Alors, certes, chez les Mosuo (comme ailleurs?) ce sont les femmes qui bossent, et peut-être plus encore. Mais leur organisation sociale centrée autour des femmes qui ont le pouvoir (et le taf, donc) est riche d’enseignements pour un monde occidental qui persiste à reproduire des schémas machistes et patriarcaux.

Un livre pour ouvrir la pensée et découvrir d’autres fonctionnements possibles.

Mon cousin le faciste

Le cousin de Philippe Pujol est un facho. Pas un petit, effacé, discret qui râle en cinquième ligne derrière sa télévision, non! C’est un vrai, dur, froid, violent, militant, fondateur de l’Oeuvre française. Le poing levé revendiquant fièrement son fiel haineux.

Mon cousin le fasciste de Philippe Pujol
Mon cousin le fasciste de Philippe Pujol

De la repoussante crasse brutalité des crânes rasés jusqu’à la gourdasse acceptation des masses bêlantes fascinés par les Zemour et Dieudonné, pyromanes décomplexés… Un panorama de la normalisation des idées rances.

Lettre à celle qui lit mes romances érotiques et qui devrait arrêter tout de suite

Fabrique à stéréotypes sexistes, rétrogrades, simplistes, systématiquement hétéros, machistes, réacs et réducteurs, le mommy porn de masse est une industrie formatée et enfermée dans des modèles ou l’homme riche est dominant et la jeune femme est belle et ingénue et où tous les deux cachent une blessure intime (mais pas trop grave). Camille Emmanuelle démonte les secrets de fabrication de cette machine trop bien pensante sans style ni saveur où la femme rougissante confie sa jouissance à l’homme inaccessible.

Lettre à celle qui lit mes romances érotiques et qui devrait arrêter tout de suite de Camille Emmanuelle
Lettre à celle qui lit mes romances érotiques et qui devrait arrêter tout de suite de Camille Emmanuelle

Une repentance en forme de plaidoyer pour une indispensable qualitative diversité.

Les SMS des grands écrivains : petit guide éprouvé de la correspondance amoureuse

En manque d’inspiration ou envie de se balader au fils des correspondances amoureuses célèbres? Ce petit recueil est taillé pour ça. Avec de la passion, de l’envol, du cru, de la résignation, des suppliques et de l’amour. Du rose bonbon au rouge sang.

Les SMS des grands écrivains : petit guide éprouvé de la correspondance amoureuse de Morgane Ortin et Léa Mazet
Les SMS des grands écrivains : petit guide éprouvé de la correspondance amoureuse de Morgane Ortin et Léa Mazet

Peut être un peu succin, mais tout à fait délicieux.

8 minutes de ma vie

Un livre à réserver aux sportifs, aux nageurs, aux combattants qui jouent leur vie, leurs investissements, leurs efforts et tous leurs sacrifices sur une course. Et qui, en 8 minutes, deviennent une idole ou s’en retournent vivre dans l’ombre de l’oubli.

Huit minutes de ma vie de Gilles Bornais
Huit minutes de ma vie de Gilles Bornais

Ou alors pour tenter de les comprendre… moi, j’ai échoué.

Dernières nouvelles des trous noirs

Pour une fois que je comprends quelque chose à un livre de Stephen Hawking, je me dis que je ne devrais pas faire la fine bouche. Mais justement, cela parait trop facile et à force de simplifier, il me semble qu’il ne reste plus que quelques étincelles perdues au fond de l’univers.
Auxquelles, je n’ai d’ailleurs finalement pas vraiment tout compris, si ce n’est que les trous noirs n’ont pas de poils.

Dernières nouvelles des trous noirs de Stephen Hawking
Dernières nouvelles des trous noirs de Stephen Hawking

I know you think you understand what you thought I said but I’m not sure you realize that what you heard is not what I meant
Alan Greenspan

Guide des égarés

Avec cet essai, d’un petit peu plus de 100 pages, découpé en courts chapitres, le magicien d’Ormesson règle tous les problèmes philosophiques de l’humanité. De la vie à la mort en passant par la joie, le progrès, le bonheur, la liberté, la pensée, le temps, la beauté, les nombres, la science ou la lumière… pour ne citer qu’eux. Il règle tout.

Guide des égarés de Jean d'Oremsson
Guide des égarés de Jean d’Oremsson

Un magicien, vous dis-je !