Le dimanche des mères

C’est érotique, sensuel, aristocratique… vielle Angleterre coquine… Mais c’est un peu confus

Le dimanche des mères de Graham Swift
Le dimanche des mères de Graham Swift

En fait, c’est sympa, mais je sais pas trop où ça va… un peu… Oui, c’est sympa mais flou et emmêlé comme un nuage d’été.

Le journal intime de Baby Georges

Il y a beaucoup de genres humoristiques, dont le pas trop drôle… Il y a aussi, bien sûr, l’humour anglais, en l’occurrence faussement enfantin, truffé de références à la couronne, saupoudré de spécialités locales et arrosé de Earl Grey baignant dans l’obscène opulence.

Le journal intime de Baby Georges de Clare Benett
Le journal intime de Baby Georges de Clare Benett

A réserver aux aficionados de la famille royale. Perso, je vais aller faire mon petit rototo suite à cet indigeste biberon.

Quelles nouvelles, Jeeves ?

Champion dans l’art et la maîtrise de l’effet papillon, Jeeves peine toutefois à convaincre dans un format court. 30 pages, c’est un peu limite pour les développements, rebondissements et chausse-trapes semés habilement par le majordome.

Quelles nouvelles, Jeeves ? de P.G. Wodehouse
Quelles nouvelles, Jeeves ? de P.G. Wodehouse

Restent les personnages et les dialogues délicieux.