Aveu de faiblesses

Un meurtre, un suspect… Reste à obtenir les aveux. Lorsque le suspect est un jeune de 16 ans, fragile, moqué pour sa laideur et issu d’une famille « originale », il suffit de frapper un peu du poing sur la table et de passer du gentil au méchant flic pour le faire craquer. Et si l’avocat et le juge ne sont pas trop curieux…

Au cachot !

Aveu de faiblesses de Frédéric Viguier
Aveu de faiblesses de Frédéric Viguier

Et c’est à ce moment que le roman commence une seconde partie, moins crade, mais plus subtile et qui donne toute sa saveur à ce roman.

Camilla Läckberg

Et voilà, tout Camilla Läckberg, ou presque… pour les vacances (reste le dompteur de lions). Des polars sympas, surtout pour moi qui n’ai guère de penchants pour le genre. Peut-être un peu trop maternelle à mon goût, et finalement (à tous les lire à la suite) un peu de peine à sortir de ses thématiques et de son schéma.

La faiseuse d'anges de Camilla Läckberg
Camilla Läckberg

La princesse des glaces, le prédicateur, le tailleur de pierre, l’oiseau de mauvais augure, l’enfant allemand, la sirène, le gardien de phare, la faiseuse d’anges, Cyanure

La septième fonction du langage

Avec une connaissance un peu plus pointue des philosophes français, j’aurais certainement mieux apprécié ce livre. Une collection de noms illustres qui s’apparente quand même un peu à du namedropping.

En dehors de cet étalage et de pas mal de longueurs, il reste un polar plutôt amusant.

La septième fonction du langage de Laurent Binet
La septième fonction du langage de Laurent Binet

Et merci pour la punition de Sollers. Pour ma part, BHL l’aurait tout autant méritée 🙂