« Arrête avec tes mensonges »

C’est écrit avec le sang et la viande, c’est beau et douloureux comme des regrets trop gros pour le coeur, comme des démons d’un bonheur perdu, comme les cicatrices des joies passées.

Arrête avec tes mensonges de Philippe Besson
Arrête avec tes mensonges de Philippe Besson

L’histoire d’une passion de jeunesse, de deux corps qui se sont aimés et qui jamais ne se sont retrouvés. La vie qui broie les sentiments et les passions à la moulinette des interdits, des culpabilités ou de l’absurde impossible.

C’est homo et c’est universel.

Ma mère du Nord

Il a jamais tué personne, mon papa, le retour ? Un peu. Et du coup, ce livre sonne doucement comme son écho en pastel.

Ma mère du Nord de Jan-Louis Fournier
Ma mère du Nord de Jan-Louis Fournier

Mais c’est tendre et plein d’amour, comme un album photo qui fait revivre les émotions, les partages, les réserves, les pudeurs, les tristesses, les colères et les douleurs.

Et les rires aussi.

La mémoire n’en fait qu’à sa tête

A l’instar de Jean d’Ormesson et de son Guide des égarés, Bernard Pivot se sent-il dans l’urgence de laisser une trace de toutes ses petites pensées, ses petites modesties, ses petites glorioles et de ses illustres lectures et rencontres du haut de sa petite taille ?

La mémoire n'en fait qu'à sa tête de Bernard Pivot
La mémoire n’en fait qu’à sa tête de Bernard Pivot

Certes, on y trouve de jolies réflexions, de belles rencontres et de vrais petits bonheurs qui peinent toutefois à faire un grand livre.